Le Trading Social, bonne ou mauvaise idée ?

trading-socialLe Trading Social est de plus en plus présent sur les brokers cfd. Est-ce une bonne ou un mauvaise idée ? Dans cet article nous allons vous donner notre avis concernant ce mode trading qui prend de plus en plus d’ampleur dans le monde.

Etoro est le premier à avoir eu l’idée de se lancer dans le trading social, le broker se démarque clairement de ses concurrents sur ce terrain, Etoro à tout misé sur le Social et il faut dire que cela marche plutôt bien car cela attire en masse les débutants.

Le Trading Social, c’est quoi ?

Tout d’abord il est important de rappeler que le trading social demande de l’expérience même si il vous permet simplement de copier les positions prises par d’autres traders. Sur les brokers proposant ce mode de trading, vous avez accès à la liste des meilleurs traders et vous pourrez donc copier tous les trades de ces derniers.

Les Avantages

  • Possibilité de suivre les meilleurs traders gratuitement
  • Entrer sur les marchés financiers.
  • Communauté, échanges, partage…

Pour un débutant, le trading social est un avantage dans la mesure ou cela lui permettra d’entrer sur les marchés financiers rapidement. Le coté social qui permet d’échanger avec d’autres traders est également un atout important et peut être riche en enseignement.

Les Inconvénients

  • Vous pouvez quand même perdre des trades
  • Vous êtes dépendant de votre trader
  • Vous risquez de vous ennuyer
  • Si vous perdez, vous ne reviendrait probablement plus jamais sur les marchés financiers.

Voici donc certains inconvénients de ce de mode trading. En copiant systématiquement les trades vous n’êtes pas dans l’obligation d’apprendre beaucoup de choses sur le monde passionnant du trading. Malheureusement, votre trader peut passer une mauvaise semaine et vu que vous suivez ses trades, vous en passerez une mauvaise également…

Vous êtes complètement dépendant des autres, si votre trader favori ne prend pas position pendant quelques temps, vous ne traderez pas non plus. A terme, cela risquera de vous ennuyer car au final, vous ne faites que copier! De plus, si vos premiers trades sont perdants, vous risquez de ne plus jamais revenir sur les marchés financiers par dégoût alors que par vous même, vous auriez pu faire des choix différents et remporter vos trades. Vous risquez de passer à coté du monde du trading et cela est bien dommage.

Bonne ou mauvaise idée ?

Les deux … Le trading social doit être un plus mais vous ne devez pas exclusivement trader de cette manière. Le trading social peut vous apporter beaucoup si vous avez des doutes avant de prendre une position par exemple. La communauté pourra vous dire ce qu’elle en pense, vous pourrez lire les avis des autres et cela vous confortera dans votre position ou l’inverse, cela vous encouragera également à réfélchir. Cela peut être un excellent moyen d’apprendre des autres, d’apprendre d’une manière différente à trader.

Au fond, c’est votre façon d’utiliser le trading social qui sera l’élément le plus important. Le trading n’est pas un jeu, cela ne doit pas vous dispenser de vous former, d’apprendre et de comprendre les marchés financiers.

Quel est le meilleur broker pour le Trading Social ?

Le Broker Etoro est numéro 1 dans le domaine. Il est autorisé par l’AMF et existe depuis plusieurs années.

Si le trading social n’est pas une priorité pour vous, nous vous recommandons d’autres courtiers, n’hésitez pas à visiter notre comparatif des brokers.

Avertissement :

– eToro est une plate-forme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading de CFD.

– Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l’argent rapidement en raison d’un effet de levier. 66% des comptes d’investisseurs privés perdent de l’argent lorsqu’ils échangent des CFD avec ce fournisseur Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

– Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

– Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Hormis par le biais de CFD, le négoce de cryptoassets n’est pas réglementé et n’est donc supervisé par aucun cadre réglementaire de l’UE.