Coinbase entre en bourse, un tournant important pour l'industrie des cryptomonnaies

Ipo Coinbase Fin décembre, Coinbase avait marqué les esprits en annonçant sur son compte Twitter son introduction en bourse. En effet, dès le mercredi 14 avril, il sera possible pour ceux qui le souhaitent d’acheter des actions du géant californien d’achat et de vente de cryptomonnaies. Son action sera cotée sous le symbole COIN.

Acheter L'action Coinbase
71% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur.

La plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaie aux États-Unis enregistrant un volume d’échanges quotidien de plus de 6 milliards de dollars mettra à disposition ses actions via un listing direct sur le NASDAQ, sans passer par les traditionnelles banques d’investissement.

Ce choix non conventionnel peut en partie s’expliquer par la nature même de l’industrie des cryptomonnaies et de la plateforme, qui se considère comme égérie du Bitcoin et des cryptomonnaies dans l’ensemble. Le listing direct ou DPO (Direct Public Offerings) permet à une entreprise d’inscrire ses actions, qui deviennent ensuite disponibles pour la négociation. Dans ce processus, la société vend des actions directement au public sans l’aide d’intermédiaires. C’est moins cher, mais aussi avec moins de garanties de ventes des titres.

Une performance exceptionnelle

La compagnie, fondée en juin 2012 par Brian Armstrong et Fred Ehrsam, a vu ses revenues croître de manière exponentielle, affichant pour 2020 un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars ; et de 1,8 milliard pour le seul T1 2021, surfant sur une vague de popularité sans précédent pour les actifs digitaux.

Coinbase, c’est en quelques chiffres, plus de 56 millions d’utilisateurs vérifiés pour un volume de trading de 335 milliards de dollars pour le premier trimestre 2021 et près de 4 milliards de dollars en fonds propres présents sur la plateforme en 2020. Coinbase s’érige également comme un groupe dont la rentabilité a de quoi impressionner avec une marge bénéficiaire de près de 30 %, ce qui lui garantirait selon les analystes une valorisation de l’action a plus de 350 dollars.

La compagnie ayant prévu d’émettre 114,9 millions d’actions, Coinbase pourrait atteindre les 40 milliards de dollars de capitalisation boursière lors de son entrée en bourse. Pour Brian Armstrong, certains analystes de Bloomberg tablaient sur un gain de 3 milliards de dollars le jour même de l’introduction.

Au cours du premier trimestre de cette année, le leader du marché des cryptos a réalisé une augmentation de son chiffre d’affaires de 64 % par rapport à 2020. Il est désormais considéré comme l’Apple de l’industrie des cryptomonnaies.

On note aussi une augmentation de 30 % de son nombre d’utilisateurs vérifiés passant de 43 millions en 2020 à 56 millions lors du premier trimestre 2021. Par conséquent, le volume de trading a explosé, passant de 193 milliards de dollars pour l’année 2020 à plus de 335 milliards de dollars pour le premier trimestre 2021, soit une augmentation de près de 74 %. Le montant total des actifs détenus par la plateforme crève le plafond, passant de 90 milliards de dollars à plus de 223 milliards de dollars, représentant une augmentation de près de 150 %.

Son seul bémol : son manque de diversification ! Près de 96 % des revenus du groupe sont générés sur les frais de transactions des utilisateurs. À l’avenir, le véritable challenge de Coinbase sera de diversifier ses sources de revenus. Mais c’est ce à quoi le numéro 1 aux États-Unis s’emploie en acquérant de nouvelles startups chaque année telles que Compound Labs en 2018, une startup dédiée à l’élaboration de contrats intelligents ou « smart contracts » sur la blockchain Ethereum.

Qu'en pensent les analystes ?

Nicolas Chéron, Stratégiste pour Zonebourse :

L'engouement pour l'IPO sera un succès, l'action pourrait connaître une forte hausse lors des premiers échanges. La valorisation actuelle des crypto-monnaies pourrait nettement jouer en la faveur de Coinbase, mais à moyen terme il faudrait que les cours actuels des crypto continuent leur hausse effrénée et historique. A contrario, des prises de bénéfices sont possibles si la valorisation de l action devenait élevé trop élevé rapidement.

Vincent Boy, Market Analyst chez IG :

L’introduction en bourse de Coinbase devrait permettre de crédibiliser un peu plus le marché des crypto-monnaies et la volatilité pourrait être importante durant les premiers jours de cotation. Cette IPO permet d’ailleurs à des cryptomonnaies liées à d’autres plateformes de trading, comme Binance, de profiter de cet engouement. En revanche, les revenus de Coinbase restent incertains dans le futur, car ses résultats sont très dépendants de la valorisation des cryptomonnaies et le marché reste extrêmement volatil mais également car sa cotation sur un indice américain pourrait favoriser une régulation plus forte de ce type de société.

Histoire de Coinbase : une entreprise constante

Fondateur de Coinbase

La plateforme, dont le siège est basé à San Francisco en Californie, a commencé ses débuts en juin 2012, profitant dès ses balbutiements de fonds provenant de l’incubateur Y Combinator. Au cours de l’automne 2012, la compagnie se met à proposer un service d’achat et de vente de Bitcoins via transferts bancaires, ce qui lui permet de se différencier de ses concurrents qui n’offraient que l’échange entre cryptos. Cela lui vaudra sa grande popularité auprès des investisseurs débutants.

En 2013, la compagnie reçoit plus de 30 millions de dollars d’investissements provenant des célèbres sociétés de capital risque Union Square Ventures et Andreessen Horowitz. Plus tard, au cours de l’année 2014 Coinbase renforce ses actifs en acquérant Blockr.io, un service d’exploration de blockchain et Kippt, un système qui fonctionne comme Evernote, mais pour enregistrer et partager des adresses web.

Coinbase parvient à convaincre plusieurs compagnies, dont Dell et Expedia, d'adopter le Bitcoin comme système de paiement. Et pour ce faire, il s’associe avec les géants PayPal et Stripe afin de bénéficier de leurs services de traitement de paiement.

En 2014, la compagnie reçoit près de 75 millions de dollars d’investissement de la part de banques et de compagnies prestigieuses, parmi elles, le NYSE (New York Stock Exchange).

En 2016, Coinbase opère un « rebranding » de sa plateforme de trading de cryptomonnaie en GDAX (Global Digital Assets Exchange) et continue à enrichir ses offres auprès des professionnels avec le trading sur l’Ethereum.

L’Ethereum et le Litecoin viennent ainsi s’ajouter aux offres de Coinbase, grâce à l’obtention d’une licence du DFS, le département des services financiers de l’État de New York. Au cours de la même année, l’IRS (Internal Revenue Service) ou le département interne des impôts des États-Unis contraint la plateforme à déclarer la totalité de ses utilisateurs effectuant au moins 20 000 dollars de volume de transactions par an. En collaborant avec l’IRS concernant l’identité de plus de 13 000 de ses utilisateurs, Coinbase devient ainsi la plateforme la plus régulée au monde.

En 2018, après plusieurs mises à niveau, DAX devient Coinbase Pro. Le groupe annonce aussi son service de stockage de cryptomonnaies pour ses clients, appelé Coinbase Custody, spécialisé dans l’administration et la gestion d’actifs numériques. La même année, la compagnie lance son propre stablecoin jumelé avec le dollar, de ce fait appelé USDC. Coinbase lance en outre une série de demandes de financement en ligne, levant ainsi 300 millions de dollars au total.

L’année suivante, Coinbase continue son expansion, notamment en Amérique latine, et met en service sa carte Visa Coinbase Card, court-circuitant ainsi les plateformes intermédiaires pour le retrait ou le dépôt de monnaies fiats.

Les fondateurs : un projet d’informaticiens

Coinbase, c’est avant tout l’histoire de ses fondateurs, Brian Armstrong et Fred Ehrsam. Ce dernier est cité par Forbes et Time comme étant parmi le top 30 des personnalités âgées de moins de 30 ans les plus influentes au monde. Après avoir obtenu une licence en informatique et économie de l’université Duke, Ehrsam est recruté par Goldman Sachs et y travaille pendant deux ans en tant que trader sur le Forex. Il quitte la prestigieuse banque pour fonder Coinbase qu’il quitte à son tour en 2017 pour lancer Paradigm, une société d’investissement spécialisée dans les entreprises de cryptomonnaie et de blockchain.

Il reste néanmoins un membre du comité de direction de Coinbase dont il possède 6 % des actions.

Quant à lui, Brian Armstrong quitte l’université Rice une fois sa maîtrise en informatique en poche et commence à travailler en tant que développeur pour IBM et consultant pour la firme d’audit Deloitte. En 2011, il est recruté par Airbnb en tant que développeur de logiciel. C’est durant cette période qu’Armstrong se familiarise avec les différents systèmes de paiement utilisés par le géant de la location.

C’est au même moment qu’Armstrong découvre le livre blanc du Bitcoin. Inspiré par cette découverte, le développeur lance son projet d’achat et de stockage de Bitcoins. En 2012, l’incubateur Y Combinator voyant le potentiel du projet, allouera un investissement de 150 000 dollars à Armstrong que ce dernier utilisera pour fonder Coinbase. Il reste jusqu’à ce jour le président général du groupe avec une fortune estimée par Forbes à 6,5 milliards de dollars.

La plateforme de cryptomonnaies préférée des investisseurs institutionnels

Coinbase Pro

Au sein d’une industrie de cryptomonnaies encore peu régulée, Coinbase se distingue de ses concurrents par ses nombreuses licences auprès d’institutions de réglementation de renom et son système de sécurité à toute épreuve, digne des grandes banques. Ces dernières n’hésitent pas d’ailleurs à utiliser Coinbase pour l’investissement et le stockage de cryptomonnaies. Des institutions prestigieuses, telles que Goldman Sachs, Ally Bank, etc. comptent parmi les clients de la plateforme.

Les offres Coinbase

Achat et vente de cryptomonnaies

Coinbase s’est pendant longtemps limité à l’offre de trois cryptomonnaies : Bitcoin, Litecoin et Ethereum. Face à la demande grandissante des adeptes de cryptomonnaies qui veulent bénéficier de la sécurité de sa plateforme, Coinbase propose désormais 42 cryptomonnaies.

Coinbase Wallet pour le stockage de cryptos

Avec la principale bourse de cryptomonnaies, vous n’avez pas le contrôle sur vos clés privées. Pour les utilisateurs avertis, Coinbase propose Coinbase Wallet, qui les aide à stocker leurs clés privées dans leurs appareils. Ainsi, ils ont plus de contrôle sur leurs cryptomonnaies. Le portefeuille protège vos clés grâce à Secure Enclave et à la technologie d’authentification biométrique.

Le portefeuille permet également aux utilisateurs d’explorer le monde des applications décentralisées. Il s’agit d’un écosystème en pleine expansion qui continue d’être mis à niveau. Et en ce qui concerne la facilité d’utilisation, vous n’avez pas à saisir de longues adresses pour envoyer et recevoir des cryptomonnaies. Seul le nom d’utilisateur Coinbase Wallet est nécessaire.

Coinbase Pro pour les traders confirmés

Coinbase Pro offre aux institutions et aux professionnels du trading une sélection de cryptomonnaies sur une plateforme réglementée. C’est une grande différence par rapport à la plupart des bourses de cryptomonnaies.

La plateforme a une bonne liquidité, ce qui est important pour les traders à court terme. Elle est intuitive avec un carnet d’ordres en temps réel et des outils d’analyse graphique. Cette offre de Coinbase se caractérise par ses faibles frais par rapport à la bourse principale et des outils adaptés au trading. En outre, un flux Websocket permet aux traders d’accéder aux données du marché en temps réel. Vous pouvez en outre automatiser des stratégies de trading sur Coinbase Pro.

Coinbase Custody

Coinbase Custody est destinée au stockage sécurisé d’un grand nombre d’actifs numériques pour les investisseurs institutionnels, notamment les hedge funds. Le service vise à fournir aux institutions un moyen sécurisé d’acheter, de stocker et de staker des cryptomonnaies.

La plateforme offre une assistance premium aux institutions qui cherchent à investir dans les cryptomonnaies. Custody prend en charge les principales cryptomonnaies : Bitcoin, Ethereum, Litecoin et autres jetons ERC-20.

Coinbase Earn

Coinbase Earn est destiné aux débutants dans le monde des cryptomonnaies. C’est une plateforme de formation qui récompense les apprenants. Chaque cours est réservé à une cryptomonnaie. Vous ferez des quizz après les leçons et gagnerez en même des cryptomonnaies que vous pourrez utiliser sur la plateforme Coinbase. On y répertorie les cryptomonnaies les plus intéressantes sur lesquelles investir.

Ce ne sont que quelques-uns parmi la dizaine de services que propose Coinbase aux traders, investisseurs, marchands et institutions financières.

L'introduction en Bourse Coinbase

Coinbase Bourse

Coinbase a une communauté d’utilisateurs grandissante qui apprécie la diversité des offres de la plateforme. On ne peut qu’imaginer une réussite flamboyante de la première introduction en bourse de l’histoire d’une plateforme d’échange de cryptomonnaies. Ceci ouvrant la voie pour d’autres plateformes telles que le principal concurrent de la compagnie californienne, le géant chinois Binance enregistrant un volume de trading journalier de plus de 34 milliards de dollars.

Acheter L'action Coinbase
71% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur.