Logo Spotify Conçu tout d’abord comme un logiciel informatique, le programme Spotify est créé en 2006 et présenté au public le 7 octobre 2008. Les fondateurs de cette entreprise sont Daniel Ek (ex-directeur technique de Stardoll), Sophie Champagnon (ancienne patronne de µTorrent) et Martin Lorentzon (cofondateur de TradeDoubler).

Seulement deux ans après son lancement, en 2010, le site ne dénombre pas moins de 7 millions d’utilisateurs en Europe, dont 250 000 abonnements payants. Le cap du million de comptes « Premium » est franchi en 2011, tandis que la version gratuite limite l’écoute à 10 heures par mois, à raison de 5 lectures maximum par chanson.

En juin 2017, Spotify dépasse les 140 millions d’utilisateurs et déclare un chiffre d’affaires en progression de 53 % par rapport à l’année précédente. La société entre à la Bourse de New York en avril 2018, alors même qu’elle réalise 4 milliards de chiffre d’affaires.

Le Saviez vous ?


En France, Deezer (détenu par Orange) est toujours l'application de streaming musical la plus utilisée devant Spotify.

Informations clés

  • Code ISIN : LU1778762911
  • Secteur : Streaming
  • Indice : Dow Jones

Cours en temps Réel de l'action Spotify

Ses principales activités

Spotify met à disposition de ses abonnés un catalogue musical composé de plusieurs millions de titres. La plateforme a développé son panel de services afin de s’adapter aux nouveaux comportements des utilisateurs :

  • Application mobile gratuite sur iOS et Android, permettant d’accéder à son compte, d’écouter de la musique et même d’enregistrer des titres afin de les lancer hors-ligne (pour les membres premium).
  • Applications complémentaires à l’offre d’écoute (pour afficher les paroles des chansons, avoir des recommandations en lien avec ses goûts, connaître les prochains concerts d’un artiste, etc.) sur lesquelles on peut se connecter avec son compte Spotify : The Guardian, Last.fm, Rolling Stone, Songkick, etc.
  • Service PlayStation Music pour écouter ses titres sur la PS3 et la PS4.
  • Spotify Running en partenariat avec Nike, pour jouer des chansons adaptées à son rythme de course.
  • Stories sur le même modèle que Snapchat ou Instagram, pour que les artistes puissent communiquer avec leurs fans.
  • Publicités pour les annonceurs, avec la possibilité d’atteindre une large communauté (tous les visiteurs qui ne paient pas d’abonnement Premium).

Investir sur Spotify

Si vous souhaitez prendre une position sur Spotify il vous faudra surveiller ces paramètres :

  • La concurrence
  • Le marché publicitaire
  • La popularité de l'application
  • L'analyse graphique

Comment trader l'action Spotify ?

Avec les CFD vous allez pouvoir acheter/vendre dès aujourd'hui l'action Spotify très facilement. Vous pouvez essayer le mode démo gratuitement !

75% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si
vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

FAQ Sur l'action Spotify

En 12 ans d’existence, Spotify n’a pas encore réalisé de bénéfices. En fait, le PDG de la société, Daniel Ek, a déclaré aux investisseurs de ne pas s’attendre à ce que sa société fasse des bénéfices au cours des prochaines années. Selon M. Ek, Spotify se concentre actuellement sur la croissance, et commencera à se concentrer sur les bénéfices plus tard. En 2019, le groupe a versé 15 milliards d’euros de royalties aux artistes, aux labels de musique et aux éditeurs.

Lorsque les résultats de Spotify pour le troisième trimestre clos le 30 juin ont été annoncés le 29 juillet, le titre a baissé avant de se redresser dans les semaines suivantes. Les revenus annoncés étaient de 1,89 milliard d’euros pour le trimestre, soit une augmentation de 13 %, mais il manquait 2,01 milliards d’euros aux attentes des analystes. Le coup le plus dur a été une perte de 356 millions d’euros, soit 1,91 euro par action, alors que les analystes prévoyaient une perte de 0,45 euro par action.

Cette situation a ensuite été attribuée aux charges sociales en Suède, qui augmentent en même temps que le prix des actions d’une entreprise. La bonne nouvelle, c’est que le nombre d’abonnés payants et d’utilisateurs actifs a augmenté, ce qui indique que Spotify pourrait se rétablir.

À Wall Street, le consensus est à l’achat modéré. Ceci est en partie dû à une analyse technique montrant une possible correction en cours. Après avoir franchi la résistance de 200 dollars en juin, SPOT a atteint une autre résistance à 300 dollars. Le titre évoluait horizontalement avec un support à environ 250 dollars. Les investisseurs s’attendent à ce que le titre dépasse les 300 $, mais l’analyse montre que le titre pourrait être suracheté et qu’il est peu probable qu’il dépasse ce niveau.

Le 29 juillet, Spotify a indiqué qu’il comptait 138 millions d’abonnés payants.