Logo FDJ Les racines de la Française des Jeux (FDJ) remontent à la Loterie nationale française créée en 1933 pour venir en aide aux invalides de guerre. En 1989, alors qu’elle prend officiellement le nom de « France Loto », elle en profite pour entamer une importante restructuration : l’État, déjà actionnaire à hauteur de 51 %, étend sa participation à 72 %. Deux ans plus tard, elle adopte son nom actuel – à savoir la Française des Jeux (ou FDJ).

Aujourd’hui, elle est la seconde loterie européenne et la quatrième à l’échelle mondiale, avec 26,1 millions de joueurs de plus de 18 ans (chiffre de 2017), tout en étant exclusivement réservée à un public français, de métropole et d’outre-mer.

Introduite en Bourse le 7 novembre 2019, l’entreprise a souhaité faire entrer dans son capital des investisseurs privés. Un placement qu’elle juge plutôt sûr, compte-tenu de ses résultats passés et à venir et du fait qu’elle reste moins sensible aux cycles économiques et donc aux crises.

Le Saviez vous ?


Le Jeu à gratter Cash est le plus vendu, il ramène chaque année plus de 2 milliards d'euros...

Informations clés

  • Code ISIN : FR0013451333
  • Secteur : Loterie
  • Indice : SBF 120

Cours en temps Réel de l'action FDJ

Non Disponible

Ses principales activités

La Française des Jeux possède un large réseau de distributeurs sur son marché. Ses produits se distinguent en différentes gammes :

  • Les jeux de tirage, comprenant le Loto et l’Euro Million, les deux noms phares de cette gamme. Ils sont largement diffusés à la télévision française, et ce, depuis un décret de 1975. Une alternative nommée « le Loto du patrimoine » a également été créée en 2018 pour répondre à l’importante demande de fonds pour préserver la culture et les monuments historiques français.
  • Les jeux de grattage (ou jeux instantanés), dont les noms les plus connus restent le Millionnaire (dont une version améliorée a récemment vu le jour) et Cash, qui réalisent le plus de ventes
  • Les paris sportifs, lancés en 2009, avec la plateforme Parions Web. À noter qu’en 2017, elle déploie Parions eSports, avec Webedia, pour promouvoir les compétitions professionnelles (FDJ Masters League) et amateurs (FDJ Open Series et FDJ Gaming Tour). Pour ces rendez-vous, il n’est pas possible de parier de l’argent, car la réglementation ne l’autorise pas : ce sont uniquement des paris gratuits.

Investir sur FDJ

Si vous souhaitez prendre une position sur Renault il vous faudra surveiller ces paramètres :

  • Le revenu moyen des ménages
  • La tournure que va prendre la société en passant de public à privé
  • L'analyse Graphique
  • La Croissance

Comment trader l'action FDJ ?

Avec les CFD vous allez pouvoir acheter/vendre dès aujourd'hui l'action FDJ très facilement. Vous pouvez essayer le mode démo gratuitement !

75% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si
vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

FAQ Sur l'action FDJ

La Française des jeux est un groupe français spécialisé dans le domaine des jeux d’argent et de hasard. C’est le pionnier de ce secteur sur le marché français. Ses activités sont réparties en deux grandes catégories à savoir les jeux de loterie et les paris sportifs. Le groupe est peu endetté, ce qui le rend attractif pour les investisseurs.

Les principaux partenaires du groupe FDJ sont principalement des clubs et organismes sportifs. FDJ a créé un partenariat avec la NBA en 2018, en faisant de ParionsSport le partenaire exclusif et officiel de la NBA pour les paris sportifs en France.

Des partenariats stratégiques furent noués avec 4 grands clubs de football de Ligue 1 dont l’OL, le FC Nantes, l’OM et l’AS Monaco participant ainsi à la stimulation de son activité de paris sportifs.

L’évolution de la réglementation et des lois en ce qui regarde les jeux d’argent peuvent représenter un obstacle à la croissance des activités de ce groupe et à sa rentabilité. Enfin, la compétition est forte, car plusieurs multinationales internationales se sont déjà placées sur ce marché sans compter les clubs de football.

La crise du COVID-19 a eu pour conséquence le mauvais résultat enregistré par le groupe en 2020. Au 1er trimestre 2020, la FDJ enregistrait un recul de son chiffre d’affaires de 1 %, soit 0,5 milliard d’euros.

Le plan d’action adopté par le groupe consiste à économiser plus de 80 millions d’euros sur le reste de l’année 2020. De plus, le conseil d’administration entend proposer le maintien du versement d’un dividende à l’assemblée générale tout en préconisant d’en diminuer le montant de 30 %, soit à 0,45 € par action.